Cuissons au bois

Rouges

Céladons

Autres...

Pierres

Porcelaine
 


Actuellement, mon travail s'articule autour de deux axes: D'abord l'émail, qui est ma source, la technique qui m'a fait céramiste. Je fouille depuis vingt ans au moins, dans les prestigieuses traces de nos maîtres chinois, créateurs de merveilles, de trésors improbables qui peuvent défier les millénaires. Céladon, rouges de cuivre posés sur des pièces de porcelaine tournées, tournasées, parfois taillées en facettes à peine perceptibles, juste destinées à faire jouer les nuances des émaux. Parfois des gravures à peine perceptibles, des points en léger relief pour révéler la richesse des céladons... Ceci a entraîné les déchirures, le jeu des pleins et des vides qui exaltent les matières, aboutissant au coupes à double paroi. Bien qu'étant modelées, ces pièces pour moi s'apparentent aux pièces tournées, de part leur symétrie de rotation, et surtout leur esprit encore "classique".
A côté de cette "voie classique", mon travail a acquis une nouvelle dimension grâce au four à bois. J'espérais y trouver un approfondissement et une continuité de mon travail d'émail, il m'a apporté une rupture. Face à sept tonnes de briques résolument acariâtre, il a fallu s'adapter...Petit à petit, au fil des cuissons et des déconvenues, j'ai dû me trouver un langage céramique adapté. Les bases anciennes de mon travail ne me soutenant plus, j'ai réappris mon métier au début, avec la terre et les doigts... rien d'autre...Modelage, terre pincée, pressée, traces de doigts, traces de fabrication, traces du four et du feu, ces objets ne sont finalement que traces. C'est ainsi qu'ils s'opposent totalement aux pièces émaillées, lisses, "parfaites", souvent monochromes, qui semblent issues du néant, hors du temps.

 
 

 

LA PORCELAINE


C’est par la porcelaine, élaborée au four à bois ou au four à gaz, que j’explore des standards immémoriaux et fascinants, tirés des tréfonds de l’histoire humaine ou des surprenantes évidences de la nature ; interprétations et compositions tendent à créer l’émotion par la juxtaposition incongrue du XXIème siècle et d’ éléments originels , compagnons fondamentaux de l’homme.